La délinquance

Face à la montée de la délinquance des jeunes,
les associations de pères se mobilisent
et interpellent le gouvernement et les politiques
Les associations de pères :
SOS Papa (Paris) contact : Tel :  01 47 70 25 34 Fax......48)
Jamais sans papa Valence  contact : Tel + Fax : 04 75 47 07 01
Le père aussi (Dijon)            contact : site www. lepereaussi.fr
Urgence Papa (Paris)           contact :  01 60 75 05 46

Ainsi que des associations de défense des droits des enfants et de soutien à la parentalité :

Le parti des enfants du monde (Dijon) contact Tel+Fax  03 80 42 12 33
L'enfant et son droit (Paris) contact:www.enfant-du-divorce.magic.fr
Bien-être de l'enfant (Nîmes) contact : Tel + Fax : 04 66 76 09 25
Allô Parité Père-Mère (Vendée) contact : Tel + Fax : 02 51 00 18 42
Enfant=papa+maman (Avignon) contact : Tel + Fax : 04 90 23 99 72
Collectif «Justice pour Tous» Paris contact : Tel + Fax : 01 69 90 37 76
Fil d'Ariane France (Aulnay sous Bois)contact :Tel Fax :  01 48 69 87 29
Débats publics (Montpellier) contact : agora.débatpublic @laposte.net

veulent montrer au gouvernement et aux candidats à l'élection présidentielle que la délinquance des jeunes les préoccupe.

Les pères manquent de temps et de moyens pour assumer leurs responsabilités parentales.

Les chiffres de 2005 (Observatoire national de la délinquance) : sur les 12 millions de faits...

40,3 % des violences physiques non crapuleuses,                                                ...SONT
34,1 % des destructions ou dégradations,                                                              COMMIS
31,8% des vols,                                                                                                    PAR
24,8% des recels,                                                                                                 DES
23,5 % des violences sexuelles,                                                                             MINEURS
14,5 % des infractions à la législation sur les stupéfiants.          !


Pour faire baisser ces chiffres, il faut une politique volontariste qui responsabilise les deux parents, notamment dans les situations où l'autorité parentale est fragilisée (divorces, séparations).

IL NE FAUT PLUS:

**  mettre en rivalité les pères et les mères.

**  cantonner les mères à la maison et les pères au boulot :actuellement, les responsabilités éducatives des enfants reposent essentiellement sur les femmes.

**  considérer que seule la femme a des contraintes et des obligations familiales. 

**  minimiser la place et le rôle des pères dans l'éducation de leurs enfants.

                  ______________________________________________________________________

IL FAUT:

**  stopper le travail de destruction massive des familles entrepris depuis des décennies par la justice et ses auxiliaires.

**  tendre vers le partage réel des responsabilités parentales en encourageant la co-parentalité c'est-à-dire le recours à la résidence alternée des enfants.                                              

**  accorder une vraie place à la médiation familiale pour gérer des conflits.
         

**  donner aux deux parents la possibilité de transmettre à leurs enfants des valeurs, de leurs inculquer le respect et les règles de vie, d'exercer leur autorité parentale.                        

 **  renforcer les liens familiaux afin que chacun des deux parents parvienne à détourner leurs enfants de l'échec scolaire, de la délinquance, de la violence de l'insécurité, de la drogue, de l'alcool, du suicide...et qu'ils en fassent des citoyens responsables et équilibrés.

                              Collectif « STOP à la délinquance des mineurs » (janvier 2007)
                                                 NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE

                                   

 

7 votes. Moyenne 2.43 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site